[Annulé] Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte ?

Les conditions sanitaires nous obligent à annuler cet événement. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé sur le site lorsqu’il sera de nouveau disponible.

Que trouveront les archéologues du futur, d’ici quelques siècles voire quelques milliers d’années ? Des pierres taillées du paléolithique certainement, des peintures pariétales sans doute, des hiéroglyphes à coup sûr, des rouleaux de parchemins probablement, des livres peut-être. Mais que deviendront les milliards d’informations engrangées dans les disques durs, qui se démagnétisent et sur les CD ou DVD, qui avec leur revêtement photosensible, redoutent la lumière du soleil ? Quelles images, quels sons, quels écrits de notre société restera‐t‐il dans 2000 ans ? Auront‐ils résisté aux épreuves du temps et aux mutations technologiques comme l’ont fait la première photo, le premier film, le premier enregistrement sonore. Désormais nos données sont de moins en moins « ancrées » dans la matière. Si bien que l’on peut se demander si notre civilisation sans support pérenne est encore capable de produire de la mémoire ? En réaction à ce problème majeur, des chercheurs se livrent à une véritable course, une course contre l’oubli. Peut­-être détiennent-ils déjà entre leurs mains la solution pour fixer à jamais notre nouvelle mémoire faite de 1 et de 0.

Intervenant : Jean-François LUTZ, Directeur de recherche CNRS, Institut Charles Sadron

Film de Vincent Amouroux et Eléna Sender 2015 52′ Arte -ZED

Une opération organisée en partenariat avec Sciences en Lumière et la Bibliothèque nationale universitaire de la ville de Strasbourg
Entrée gratuite sur inscription : https://www.bnu.fr/fr/billetterie

 

Marie Curie, au-delà du mythe

De sa naissance à Varsovie en 1867 jusqu’à son entrée au Panthéon en 1995, la vie et l’oeuvre de Marie Curie ont valeur de légende scientifique. Arrivée à Paris en 1891, Maria Sklodowska s’inscrit à la Sorbonne où ses brillants résultats ne tardent pas à la faire remarquer. Pierre Curie, qui affirmait que “les femmes de génie sont rares”, tombe sous son charme et la convainc de poursuivre ses travaux en France. En 1903, leurs découvertes communes sur les radiations sont récompensées par l’obtention du prix Nobel de physique (partagé avec Henri Becquerel). Le couple sort de l’anonymat, mais la fatalité les rattrape : en 1906, Pierre meurt dans un accident de la circulation. Anéantie par cette perte, la scientifique se réfugie dans la recherche, avec le succès que l’on sait : elle reçoit le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium en 1911. Mais qui était-elle vraiment ?

Intervenant : Benoît GALL Professeur de l’Université de Strasbourg à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien

Film Michel Vuillermet 2011 53′

Les Films d’un jour – CNRS Images, Arte France, Institut Curie

Une opération organisée en partenariat avec Sciences en Lumière et la Bibliothèque nationale universitaire de la ville de Strasbourg
Entrée gratuite sur inscription : https://www.bnu.fr/fr/billetterie

 

Au cœur du réseau – querelles de voisinage chez les écureuils terrestres

Les exemples d’animaux vivant en communautés sont nombreux dans le royaume animal. Vivre en groupe procure en effet de nombreux bénéfices. Au sein de leur communauté, Dotka et Tribale, deux écureuils terrestres des montagnes Rocheuses canadiennes doivent composer avec leurs congénères. Comment cet environnement social influence-t-il leurs chances de se reproduire et même leur espérance de vie… ?
Une équipe de recherche internationale tente de répondre à ces questions en décryptant l’effet du stress social sur la santé de ces petits mammifères. Un voyage au cœur de leur réseau social qui nous fait réfléchir sur les parallèles avec nos propres sociétés humaines.

En présence de Vincent A. VIBLANC, chargé de recherche CNRS (Institut pluridisciplinaire Hubert Curien) et Aurélien PRUDOR, réalisateur

Une opération organisée en partenariat avec Sciences en Lumière et la Bibliothèque nationale et universitaire
Entrée gratuite sur inscription : https://www.bnu.fr/fr/billetterie